Vous êtes ici : AccueilActualités

Montluçon : prix de meilleur mémoire de stage LP Logistique et Systèmes d'information

Publié le 15 avril 2022 Mis à jour le 15 avril 2022
La remise de prix (AFITL4) avec de gauche à droite : Antoine Frémont (président de l'AFITL), un représentant de la société Transdev (sponsor du prix), Mélanie Pszonak, Virginie Augereau (présidente du jury), Jean-Pierre Gaumet (président de l'AFT)
La remise de prix (AFITL4) avec de gauche à droite : Antoine Frémont (président de l'AFITL), un représentant de la société Transdev (sponsor du prix), Mélanie Pszonak, Virginie Augereau (présidente du jury), Jean-Pierre Gaumet (président de l'AFT)
Date(s)

le 15 avril 2022

L'étudiante Mélanie PSZONAK a obtenu le second prix pour son mémoire « Préparation à la migration de l’ERP LN : Modélisation des processus du service expédition. Identification des axes d’améliorations » réalisé au sein de la LP Logistique et systèmes d’information – informatique et aide à la décision (LOGIN) de l'IUT de Clermont Auvergne (site de Montluçon) et en stage chez Dagard.

Dagard, entreprise industrielle située à Boussac (23) et spécialisée dans l’isolation et la protection des biens et des personnes, conçoit, fabrique et installe des Chambres Froides, des Enceintes Isothermes et des Salles Propres dans le monde entier. Elle a célébré ses 70 ans d’existence en 2021.

L’Entreprise Resource Planning (ERP) BAAN est utilisé depuis plus de vingt ans au sein de cette entreprise. Toutefois, comme il ne répond pas à la totalité des besoins d’aujourd’hui, l’entreprise a décidé de lancer un projet de digitalisation avec un nouveau système d’information (INFOR LN).

La mission qui a été confiée à Mélanie PSZONAK lors de ce stage de 16 semaines, était de participer à ce projet de préparation à la migration, plus précisément de modéliser les processus métier du service expédition en utilisant le langage de modélisation : BPMN (Business Process Model and Notation).

Lors de la mise œuvre d'un nouvel ERP, il est important de commencer par la définition des processus métiers existants de l’entreprise. L'utilisation de BPMN permet de décrire les processus métier avec un niveau de détail suffisamment fin. Il fournit une vision globale du déroulement des processus et de leurs interactions.

Cette modélisation a permis de clarifier et de capitaliser les activités du service expédition : colisage prévisionnel et réel, affrètement, coordination transport et livraison, coordination import/export, assistance administrative transport, assistance administrative douanes, …  L’entreprise dispose d’un référentiel sur lequel elle peut s’appuyer pour définir ses besoins d’une manière exhaustive et faciliter les échanges avec l’équipe fonctionnelle du projet. Ce travail permettra aussi de mettre en adéquation le futur ERP avec les attentes des utilisateurs.